J’aime mon copain

amour-vie-fleuve-dont-courant-lamour-L-FmnTaVAh ça oui, je l’aime mon copain. Ça fait longtemps pourtant, mais je l’aime toujours.

Je ne sais pas si j’ai trouvé le bon (je le saurais si on est encore ensemble à 90 ans), mais en tout cas il me convient parfaitement.

Des proverbes « Qui se ressemblent s’assemblent » et « Les opposés s’attirent », je ne sais pas non plus lequel est le plus vrai. En tout cas les deux s’appliquent pour nous.

On a autant de différences que de points communs.

  • On a tous les deux un fort caractère, limite borné.
  • On aime faire des trucs de vieux.
  • On a pas particulièrement envie de se marier.
  • On est de nature nerveuse (enfin surtout lui).
  • On a tous les deux la même intolérance à l’infidélité.
  • On a envie de visiter les mêmes pays.

On a à peu près le même avis sur la politique, on se rejoint sur certaines choses, et on s’oppose pour d’autres. Mais globalement on fini par voter pareil.
On aime tous les deux faire des photos, mais pas des mêmes choses.
On est pas du tout croyants, mais lui a été éduqué dans une famille qui y croit, alors que la mienne pas du tout.

  • Il travaille et passe tout son temps libre dehors, alors que je travaille et passe tout mon temps libre à l’intérieur.
  • Je préfère de loin l’ordinateur à la télévision, et lui préfère largement la télévision à l’ordinateur.
  • Il est très bon dans tout ce qui est manuel (bricolage, jardin, déco) alors que je suis très nulle.
  • Il est grand, je suis petite.
  • Il veut un enfant, j’en veux deux (j’arriverais bien à le faire changer d’avis… Pourvu qu’on ai des jumeaux !)
  • Il est fusionnel avec sa famille, moi pas.

amour-Fait-on-plus-l-amour-en-ete_imagePanoramique500_220

Pourquoi je l’aime ?

  • Parce qu’il me fait rire. C’est probablement la principale raison. « Femme qui rit à moitié dans ton lit… » Oui, oui. Je confirme que ce proverbe s’applique. Je préférerais toujours sortir avec un humoriste qu’un mannequin. Si un type me fait sincèrement rire, je peux passer au delà de certains critères physiques. Si en plus il est pas moche, c’est gagné.
  • Parce que je le trouve beau. Alors ça n’est évidemment pas une gravure de mode, il ne prend pas particulièrement soin de lui (il a du bide et j’ai bien peur que ça n’aille pas en s’arrangeant). Mais quand on était plus jeune il était beau avec sa peau mate et ses yeux verts, ça compte. Ses yeux sont toujours aussi beau, je me concentre là dessus.
  • Il a sa façon bien à lui d’être romantique. Oubliez le bouquet de roses pour se faire pardonner, le petit déj au lit, les weekends romantiques dans des hôtels de rêve, les vacances au soleil, les bijoux en or et diamant. Non, moi je n’ai pas droit à tout ça. À vrai dire ça ne m’intéresse pas, c’est moi qui fait en sorte de ne pas en avoir. Pour moi les types romantiques, mielleux, niais, compensent pour autre chose. Moi j’ai bien mieux, un amour sincère qu’il ne montre que très peu en public par fierté et par timidité. Et je pense être la personne qui le connaît le mieux.
  • Il m’aime malgré mes sautes d’humeur (fréquentes et violentes) et mon manque de style vestimentaire.
  • Il m’énerve, il m’agace, il me rend folle ! Mais sans ça, je m’ennuierais prodigieusement, je ne l’aimerais pas autant. Pour moi l’amour ça n’est pas un compte de fée. C’est du renouveau chaque jour, quelques prises de becs car chacun doit garder son opinion, tout en pouvant la partager avec son proche. C’est aussi cultiver son jardin secret et quelques activités à faire seul ou avec d’autres (on est pas fusionnels, on a pas besoin d’être constamment ensemble).
  • Parce qu’il m’apprend un tas de trucs tous les jours. On a chacun un lot de connaissances par nos métiers, notre culture, nos goûts. Et bien lui il m’apprend plein de trucs sur la nature, les animaux, les plantes. Et moi je lui en apprends sur le français, l’anglais, les séries.

amour-650x395Bien sûr il y a des trucs que je n’aime pas chez lui.

  • Il est franchement crado par moment, quand on est tous les deux. Ah les joies de la vie de couple (les pets sous la couette, le gros rot à table, le grattage de coui***… Tout ça, tout ça).
  • Il est parfois un peu misogyne. La femme, parce que c’est une femme, à certaines tâches à accomplir. Mais je tiens bon, là dessus, je ne lâcherai pas !

Mais comme je le dis souvent, s’il était parfait, je n’aurais pas de raison de lui hurler dessus, et on s’ennuierait.

Je me rappel précisément la toute première chose qu’il m’a dite et elle était un peu bizarre. Ni gentille, ni méchante, juste inattendue. Et c’est ce qui caractérise toute notre relation. Il n’y a pas eut de coup de foudre (d’ailleurs je préfère les histoires d’amour entre deux personnes qui commencent par se détester, c’est plus amusant de se rendre compte qu’en fait, ça n’est pas de la haine, mais du désir).
Cette première parole m’a intriguée, et c’est ce qui m’a rendue accro, je n’ai jamais pu l’oublier. Je n’ai pas instantanément voulu être avec lui, ça a été progressif. Un jour je me suis dit qu’il était pas si mal, et je me demandais vraiment comment se serait de sortir avec lui. Alors je lui ai couru après, pendant un moment (soit disant qu’il ne me voyait pas venir…), et j’ai réussi à l’avoir.
Après ça a coulé comme de l’eau de source, tout fonctionne naturellement entre nous. Il y a des hauts, des bas, des complications, mais jamais de trahison, une entente, une connivence, une complicité. Mais ça, ça vient avec le temps et l’expérience, et ça continue à grandir.

En résumé, cultivez vos quelques défauts, ça ne fait que donner du piment à l’aventure si vous voulez qu’elle dure. Soyez toujours sincère, ne vous forcez jamais, si vous n’aimez pas autant la personne, qu’elle vous aime, il vaut peut-être mieux arrêter. Si vous avez des doutes, faites un tableau des pour et des contre, à vous d’en tirer les conclusions. Ne soyez jamais trop confiant, vous n’êtes pas en terrain conquis, pour que ça marche, tout le monde doit faire des efforts. Il ne s’agit par d’être toujours parfait, mais sortir parfois de ses (mauvaises) habitudes, ne peut être que salutaire.

Personnellement je pense que si c’est trop passionnel, ça n’est pas durable non plus, il vaut mieux quelque chose de sincère et constant, plutôt qu’une passion aussi puissante et dévastatrice qu’éphémère.

amour-methodes-pour-recuperer-l-amour

estampillé eudoxie aime

Publicités