J’aime Quantico

Quantico-on-ABC-quantico-38969768-1920-1080

Ma nouvelle obsession.

J’adore les photos promotionnelles, les acteurs sont tous plutôt agréables à regarder, j’aime bien les musiques, j’aime l’effet d’accélération qu’ils mettent dans les transitions entre les scènes.

J’avais regardé le pilot quand la série est sortie en septembre, et j’avais bien aimé. L’histoire, les personnages, les acteurs. Après, faute de temps, par peur que l’un des personnages que j’avais préféré dans cet épisode se trouve être mort dans le deuxième et j’avais aussi peur de me perdre entre les flash-backs et les moments actuels,  j’avais remis le visionnage à plus tard.

Priyanka-Chopra-Quantico-PosterEt plus tard vient d’arriver. J’ai donc regardé le 2ème épisode par pure curiosité, savoir quand même ce qui allait se passer.

Première bonne nouvelle le type que je kiffe ne meurt pas et se remet plutôt bien de sa blessure par balle.

Deuxième bonne nouvelle, je ne sais pas comment ils s’y prennent mais l’histoire se suit très bien entre les flash-back et le moment actuel. C’est vraiment bien fait. Chaque élément explique un autre, sans pour autant répondre à toutes les questions.

Après 3 épisodes ça m’obsédait déjà, il m’en fallait plus. La frénésie de calculer mon temps en minutes d’épisodes que je vais pouvoir regarder m’avais reprise. Heureusement que les 11 premiers épisodes étaient déjà sortis. La suite revient le 6 mars, mais ça fait un moment que j’attends, je suis vraiment pressée de découvrir la suite.

Quantico_ABCChaque épisode à l’air d’être ciblé sur un personnage. C’est à dire que tous les personnages sont présentés au début, et après un personnage est mis en avant dans chaque nouvel épisode dans ses interactions avec Alex, le personnage principal. Ça donne un fil conducteur, ça raconte l’histoire au fur et a mesure, j’aime beaucoup.

Si l’ambiance de l’époque actuelle, est plutôt tendue, celle de la période à Quantico est souvent plus légère ! Il y a des moments drôles, tendres, sexy, et des intrigues qui nous gardent en haleine. Je trouve que tout ça fait un bon mélange. Beaucoup de gens critiquent cette série, personnellement elle me divertie, c’est tout ce que je lui demande. Qu’elle soit réaliste ou pas, je m’en fous un peu, je regarde la télé pour ne pas trop réfléchir.

C’est marrant, je retrouve dans cette série un tas d’acteurs que j’avais découvert dans d’autres ! Mark Pellegrino que j’avais découvert dans The Tomorrow People (j’aimais bien mais la série n’a duré qu’une saison). Rick Cosnett de The Flash (malheureusement pour lui, son personnage disparaît à la fin de la saison 1). Et Johanna Brady que j’ai découverte dans UnREAL (et du fait du format de la série, il est peu probablement qu’elle revienne dans la saison 2).

quantico-abcMais sinon ça parle de quoi ? Quantico est le petit nom donné à l’endroit où les agents du FBI sont formés aux États-Unis. Dans cette histoire, Alex Parrish a été formée à Quantico pendant 9 mois avec toute une classe. Après la formation, quand ceux qui ont réussi sont devenus agents, Alex est retrouvée au milieu des ruines de Grand Central (la plus grande gare de New York), suite à l’explosion d’une bombe terroriste. Elle est très vite soupçonnée d’en être responsable, elle s’enfuit et on suit donc son parcours entre ce qu’elle a vécu à Quantico, et la recherche du vrai terroriste qui lui fait porter le chapeau aujourd’hui.

Enfin une série qui n’est ni policière, ni médicale, ni d’époque, ni de science-fiction, ni comique, ni une sitcom, ni au format 20 minutes. J’adore. Reste plus qu’à espérer que mon intérêt ne s’étiole pas à n’avoir plus qu’un épisode par semaine…

Publicités