J’aime « Le Charme Discret de l’Intestin » de Giulia Enders

charme-discret-intestinVous en avez peut-être entendu parler du « Charme discret de l’intestin« . À première vue, un livre sur l’intestin, c’est pas tellement ma came. Étant de manière générale assez chanceuse côté santé, je ne préfère pas me renseigner sur le sujet de peur de devenir hypocondriaque. Mais devant le succès incontestable auprès de mes clients, j’ai lu la dernière de couverture, et étonnamment, ça m’a donné envie de le lire.

Dès les premières pages l’auteure, Giulia Enders, nous plonge dans un humour, je pense à peu près universel, sur nous-même, et les choses dont on ne parle jamais : comment on digère et par conséquent comment on évacue. Elle nous rappelle que lorsqu’on demande « Ça va », c’est sous-entendu si on va bien à la selle (faire caca, quoi !), et nous abreuve d’anecdotes drôles et instructives. Ma préférée est vers la fin :

« Pour une truie, la truffe dégage la même odeur qu’un beau cochon mâle – et si ce cochon torride s’est caché sous terre, alors ni une, ni deux, la truie creuse pour trouver enfin le cochon de ses rêves… à moins que ce ne soit qu’un champignon dépourvu de toute sensualité qu’elle laissera, déçue, à son éleveur. Personnellement, je trouve que le prix élevé des truffes est tout à fait justifié quand on pense à la frustration de la truie découvrant l’antithèse de son prince charmant. »

Vous ne mangerez plus jamais de truffe de la même façon.

Rien que pour les anecdotes vous pouvez lire ce livre. Il en est truffé. Ça facilite vraiment la lecture, parce qu’il faut l’avouer il y a des passages forcément intenses en termes scientifiques. Les illustrations aussi sont amusantes, distrayantes, et surtout explicatives. Elles illustrent très bien les propos, en même temps c’est normal puisqu’elles ont été créées (par la sœur de l’auteure, Jill Enderts) pour ça.

charme discret de l'intestin résuméD’ailleurs je pense que la traductrice française mérite aussi un grand bravo, parce qu’un traduction mal faite pourrait aussi bien tuer un livre. La version allemande a un énorme succès, et c’est certainement du à la traductrice s’il marche aussi bien aussi en français.

Ce livre devrait sincèrement être mis entre les mains des collégiens ou lycées qui font de l’SVT (donc tous !). C’est tellement bien expliqué, marrant, intéressant. C’est bien plus facile à comprendre qu’un cours de bio (surtout quand on est pas passionné par le sujet à la base).

La passion de cette fille pour l’intestin est contagieuse, je pense tout le temps à mon intestin maintenant. C’est un des rares livre qui m’aura autant plu et donné envie de modifier considérablement ma façon de manger et d’appréhender la nourriture. C’est drôle, c’est intéressant, c’est instructif, c’est un très bon moment à passer. Ça ne se lit pas comme un roman palpitant ou on a hâte de découvrir la suite. Mais on se plonge volontiers dans ces histoires d’intestin, bactéries et autres petits êtres de notre peuple interne.

Je l’ai prêté à ma mère, mais celui-ci, je le garderai et le relirai ! D’ailleurs, j’ai déjà hâte de le relire.

charme discret de l'intestin

 

Advertisements